La Cité des Artistes

SOMMAIRE - NEWS - ACTEURS - TV - INTERVIEWS - TOURNAGES - TELEFILMS - SERIES  - CINEMA - THEATRE - MUSIQUE

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer et personnaliser le contenu et les annonces  OK - INFOS COOKIES

 

 

 

Diffusions

Les dates à retenir

 

 

 

 

 

 

Echos de

TOURNAGES

 

 

 

 

 

 

NOTRE SELECTION

DE TELEFILMS

A TELECHARGER

 

 

Odile Vuillemin

© PHOTOS : PIERRE PLANCHENAULT / FTV

Interview du 31 janvier 2018

Révélée par son personnage de Chloé Saint-Laurent dans la série "Profilage", Odile Vuillemin enchaîne les rôles poignants pour la télévision. Femme battue, accusée du meurtre de son mari dans "L'Emprise". Femme dévastée par la disparition de son enfant dans "Entre deux mères"... La comédienne se prête magnifiquement à toutes sortes de rôles. Dans "Né sous silence", Odile est avocate et fera tout pour défendre un adolescent né sous X. Cet enfant qu'elle a mis au monde, vingt ans plus tôt...

Qu'est-ce qui vous a séduit dans cette histoire ?

- Je tournais "Les Innocents" quand on m'a proposé ce rôle. J'ai tout de suite été séduite par le scénario et la trajectoire du personnage. J'aime les challenges et c'est le genre de rôle pour lequel il m'aurait été difficile de dire non.

Que saviez-vous de l'accouchement sous X ?

- A vrai dire, pas grand chose. En tout cas, c'était un sujet dont j'ignorais les règlementations. En amont du tournage, j'ai beaucoup réfléchi sur la manière d'aborder le personnage et je l'ai fait sans porter aucun jugement. De toute façon, dans une pareille situation, chaque femme a son histoire et ses raisons.

Etait-ce un rôle difficile ?

- C'était avant tout, un rôle riche, chargé d'émotions. Un rôle comme je les aime. Il  était intéressant de pouvoir travailler sur deux époques en jouant Sophie Humbert à vingt ans. Puis à quarante. D'autant que rattrapée par son passé, elle va encore changer du tout au tout. Ce film m'offrait donc plusieurs rôles en un. C'est un vrai cadeau.

Avez-vous toujours voulu être comédienne ?

- Non. Je voulais devenir ethnologue. J'ai fait des études de sociologie et de psychologie. Parallèlement, je prenais des cours de théâtre sans penser en faire mon métier. Mais on m'a alors encouragée dans cette voie et j'ai décidé de tenter le coup.

Aimeriez-vous jouer des rôles plus légers ?

- J'ai débuté au cinéma par des comédies et j'ai un faible pour les comédies à l'anglaise. Bien sûr, il me plairait de revenir à ce genre de rôle mais j'attends le bon projet. En fait, je suis assez sélective. D'autre part, 70% des films sont dramatiques et c'est une chance d'avoir pu défendre d'aussi beaux personnages que ceux qui m'ont été proposés jusque là. Il y avait néanmoins une part de comédie intéressante dans "Profilage" à travers la maladresse de Chloé. J'aimais beaucoup son côté décalé. Pendant 7 ans, la série m'a permis d'explorer pas mal de registres.

Si aujourd'hui, on vous proposait un nouveau personnage récurrent de série, seriez-vous prête à repartir sur la longueur ?

- Il ne faut jamais dire jamais. Si le rôle en vaut vraiment la peine, pourquoi pas? Mais je fais ce métier avant tout pour sa diversité et j'ai plutôt envie de me renouveler et d'entrer dans des univers différents à chaque fois...

Vos études vous ont-elles été utiles pour l'approche de vos personnages ?

- Oui, très certainement. De toute façon, on n'apprend jamais inutilement et je continue sans cesse d'apprendre, que ce soit en tournage, en voyage...

Malgré votre emploi du temps bien rempli, trouvez-vous encore le temps de voyager ?

- Oui. C'est mon autre grande passion. Quand j'ai des moments de répit entre deux tournages, j'en profite pour voyager. Je suis une vraie baroudeuse et je pars toujours seule. Ainsi, j'ai pu découvrir des pays fabuleux, Java, le Groenland... Ce sont des expériences extrêmement enrichissantes. Inutile de dire que si un jour, on me propose d'aller tourner au bout du monde, je serais ravie...

Seriez-vous tentée par le théâtre ?

- J'adore le théâtre. Après les Cours Simon, j'ai suivi des stages et j'ai pu apprécier le plaisir de la scène. Je garde surtout un excellent souvenir d' "Oscar", une pièce que j'ai eu la chance de jouer en 2006 au Théâtre du Gymnase aux côtés de Bernard Farcy, Chantal Ladessous et Davy Sardou. C'était aussi une très belle aventure. Je suis une touche-à-tout. J'aime aussi bien chanter, danser. J'adorerais participer à une comédie musicale.

Si vous aviez un conseil à donner à des jeunes qui veulent faire ce métier, que leur diriez vous ?

- Persévérer. C'est un métier plein d'embûches qui exige une réelle passion. Il faut apprendre à tomber, à se relever et à toujours croire en soi. Ne jamais lâcher.

Merci Odile et rendez-vous sur France 3 le 20 février 2018 dans l'excellent téléfilm de Thierry Binisti, "Né sous silence".

 

Propos recueillis par Maryline Richer

Interview du 31 janvier 2018 pour www.citeartistes.com

(REPRODUCTION INTERDITE)

 

PHOTO : PIERRE PLANCHENAULT / FTV

En savoir plus sur "Né sous silence"

 

 

 

 

 

Accueil

 

La Cité des Artistes - Citeartistes.com - Le site des Artistes

N.B : Toute reproduction de textes, photos et contenu de ce site est strictement interdite

EDITO - INFOS LEGALES  

REGLES DE CONFIDENTIALITE - GESTION DES COOKIES

 

  Plan du site